Partagez cette page par messagerie

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com

Des solutions alternatives pour imaginer l'avenir en Occitanie

MENU

Les neurones miroirs et l'apprentissage

Le cerveau humain comprend 80 à 100 milliards de neurones. Les enfants, de leur naissance à deux ans, créent constamment des connexions synaptiques faisant des liens entre neurones, avec tout ce qu ils perçoivent de leur environnement!
Chaque information, situation, relation avec autrui va s'imprimer dans le cerveau en créant de nouveaux synapses. Pas loin d'1 million de milliards de connexions! Soit 3 fois plus que les adultes...

Giacomo Rizzolati, scientifique italien, professeur et neuro-physiologiste découvre les neurones miroirs dans les années 1990. C'est une découverte majeure de ces dernières décennies dans la compréhension si complexe du cerveau.

Ce système en reflet concerne les fonctions motrices et l'apprentissage par imitation. Il interviendrait aussi pour le langage, l'empathie et les émotions. Grâce à elles, nous pouvons entrevoir les intentions et les émotions d'autrui. On comprend mieux aussi pourquoi les actions simples comme bailler, rire et applaudir donne envie d'en faire de même.

L'étude des neurones miroirs montre que le cerveau réagit à soi mais aussi à l'autre qui observe ou écoute. Lorsque l'on effectue un geste vers un but précis, le cerveau de l'observateur "reflète" l'action grâce aux neurones miroirs. Autrement dit, la même zone du cerveau, à la même intensité, s'active que l'on fasse l'action ou qu'on l'observe ou l'entend. Plus impressionnant encore, l'activation cérébrale serait similaire lorsque l'on pense qu'autrui va réaliser cette même action!
Concernant les émotions, d
es aires cérébrales identiques s'activent également déclenchant ainsi l'empathie. Toutefois ce  processus par l'affect aurait été remis en cause récemment.

Les neurones miroirs ouvrent un champ d'applications dans divers domaines : neurologie, management, sociologie, linguistique, psychologie ou encore éducation. Le système miroir se met en place très tôt dans l'enfance. Un bébé de trois mois stimule déjà ses neurones miroirs pour agripper un jouet ou répondre spontanément à nos mimiques. Ces neurones ont donc une grande importance dans les apprentissages dès le plus jeune âge. Ils ouvrent la voix à l'action par imitation.

Face à l'existence de ces neurones miroir, l'exemplarité en tant que parent ou formateur est plus que jamais de mise! 



sources : la maternelle des enfants-Céline Alvarez, ca minterresseRTL, neuroeducation, innovation pedagogique

Dernière modification le jeudi, 21 mars 2019 08:20
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Fanny bio-logiquement maman

Fanny bio-logiquement maman

Commentez l'article

Retour en haut

Naturellement en famille utilise des cookies pour le fonctionnement du site et la bonne navigation de ses internautes. Aucune donnée n'est cédée ou revendue à des tiers.
Pour de plus amples inforations sur l'utilisation de vos données veuillez vous réferer à la page Politique de confidentialité des données.

J'accepte les cookies de ce site.